Risques Psychosociaux

RPS, de quoi s'agit-il ?

COMMENT DÉFINIR LES RPS ?

C’est à partir des années 2000 que le vocable « risques psychosociaux (RPS) » se diffuse et supplante la notion de stress au travail. Celle-ci paraissait alors trop centrée sur le ressenti individuel et sa prévention axée sur la seule capacité des personnes à gérer des situations stressantes.

Stress, burn out, mal-être… sont aujourd’hui regroupés sous le vocable de RPS définis dans le « rapport Gollac » comme « les risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental.»

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES DES RPS ?

Les RPS peuvent entraîner des atteintes diverses à la santé tant mentale que physique : pathologies professionnelles comme les TMS, maladies psychosomatiques, insomnie, maladies cardio-vasculaires, accidents de travail, etc. Ils génèrent également des dysfonctionnements affectant la performance des entreprises : absentéisme, présentéisme, mauvaise qualité du travail, difficultés avec la clientèle, tensions etc. Les RPS sont devenus un enjeu de santé publique. L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (OSHA) indique que les coûts d’indemnisation des individus pour ces risques avoisinent les 20 milliards d’euros, soit 10% du total de l’indemnisation des maladies professionnelles.

LE TRAVAIL, FACTEUR DE RISQUE ET OU FACTEUR DE SANTÉ ?

Le travail peut altérer la santé (RPS, usure, maladie professionnelle, accident…) ou à l’inverse contribuer à la construire (réalisation de soi, apprentissage, mobilisation des compétences, etc.). Face aux exigences professionnelles, les salariés ne sont pas passifs ; ils peuvent, si les conditions le permettent, développer des stratégies de prudence, de préservation de la santé, de coopération et de régulation de la charge de travail.

A savoir

  • La diversité de facteurs à l’origine des RPS ;
  • Le lien potentiel entre le ressenti des personnes et les caractéristiques du travail (son organisation, les coopérations, les relations de travail…) ;
  • La nécessité de dépasser les approches visant « seulement » à améliorer la capacité des personnes à s’adapter aux situations de travail stressantes.

QVT, de quoi s'agit-il ?

La qualité de vie au travail désigne et regroupe sous un même intitulé les  actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises, d’autant plus quand leurs organisations se transforment.

Votre démarche QVT avec MSP CONSULTING

Inscription à notre newsletter

En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous autorisez MSP CONSULTING à vous envoyer des informations. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

MSP CONSULTING
  • 144 rue Paul Bellamy
    44000 Nantes

  • 02 85 52 61 84


Mentions Légales | CGV FormationsProtection des données | Contact 
Copyright © 2020 MSP CONSULTING. Tous droits réservés.